Publié le 16 avril, 2020

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a accordé, mercredi « une remise de peine et une grâce présidentielle » à plus de 2000 prisonniers.
« En vue de prévenir la propagation du coronavirus dans le milieu carcéral, le Président de la République a accordé une remise de peine à 1004 détenus dont le reliquat de la peine est inférieur ou égal à deux mois et une grâce présidentielle à 1000 détenus de droit commun, ayant commis des infractions mineures », indiqué le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré.
Cette mesure répond à l’appel de l’OMS et de l’ONU qui ont demandé aux Etats du monde de libérer des prisons pour éviter la propagation de la pandémie du coronavirus.
L. R

Ajoutez votre commentaire