Publié le 11 octobre, 2021

Dans la première partie de l’interview qu’il a accordé à Voix Voie de Femme, l’Inspecteur principal option éducation, formateur en service à l’Institut National de Formation Sociale (INFS), Kouakou N’gbra Guillaume parlait de son parcours, et de ses initiatives en faveur des personnes en situation de handicap. Dans cette deuxième partie, celui qui est par ailleurs Président fondateur de l’ONG Hanhimanti (ONG qui forme à l’utilisation de l’ordinateur et variantes en vue d’amener les personnes handicapées visuelles à l’autonomie au moyen du webinaire), étant lui même en situation de handicap visuel présente de façon pratique le contenu de la formation.

Dans la première partie de l’interview, vous avez parlé de plusieurs outils qui permettent aux handicapés visuels d’utiliser le téléphone et l’ordinateur . Pouvez-vous les citer et expliquer brièvement leur utilisation?

Tous les ordinateurs et téléphones aujourd’hui peuvent être utilisés par une personne non voyante ou malvoyante. En effet, les systèmes d’exploitation de ces ordinateurs et téléphones intègrent des applications qu’on appelle revues d’écran ou assistants virtuels. Ces revues d’écran et assistants virtuels vocalisent l’ordinateur ou le smartphone ou traduisent en braille ce qui s’affiche à l’écran. Ainsi, l’aveugle, avec ses oreilles et ses doigts, arrive à utiliser ces outils pour son bonheur comme les autres.
Avec le système d’exploitation Windows, on a comme revue d’écran le narrateur et comme assistance virtuelle on a cortana. Quand on tape sur l’ordinateur « Windows Entrer », il lance la revue d’écran.


Pour les systèmes d’exploitation MacOs c’est à dire pour Apple, on a comme revue d’écran Voice-over, et comme assistant virtuel « Siri »… Il y a plusieurs autres logiciels qui permettent d’accéder au travail par le discours…


Vous apprenez également l’informatique aux personnes non handicapées. Vous en avez déjà formé combien?


Nous Apprenons -également l’informatique aux personnes non handicapées, je dirai qui voient. Nous avons déjà formé six personnes et l’informatique adaptée est un module qui est enseigné aux étudiants voyants de l’INFS.
En effet, nous sommes aujourd’hui des milliers à travailler sur ordinateur ou à surfer sur le net durant des heures. Aussi, entre 30% et 40% des utilisateurs d’écran se plaignent de fatigue visuelle (picotements des yeux, œil sec ou rouge, vision trouble, maux de tête). Le travail sur écran favorise également le syndrome de l’œil sec, qui correspond à un manque de larmes, entraînant des sensations de brûlures et des irritations.
Autre caractéristique de la lecture sur écran : la fréquence du clignement de nos yeux est diminuée. Ce phénomène entraîne une sécheresse de l’œil et un inconfort visuel. Il suffit de passer quatre heures devant un écran pour que les premiers symptômes de fatigue visuelle se manifestent. Au-delà, les symptômes s’accumulent. Ainsi, plus la semaine de travail avance, plus l’accommodation est difficile et plus la distance pour voir net s’agrandit (Source : Dossier de presse de l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (ASNAV), septembre 2005).
C’est pour remédier à ces effets de l’ordinateur et variantes sur la vue que L’ONG HANHIMANTI cherche à former à l’utilisation de l’ordinateur au moyen des revue d’écran, sans les yeux.


L’ONG a plusieurs objectifs notamment développer un service original de formation et d’accompagnement psychologique à distance sur internet destiné à la personne handicapée de la vue, favoriser l’épanouissement de la personne handicapée de la vue dans on milieu social au moyen de l’informatique et ses variantes… Que faites-vous concrètement pour atteindre ces objectifs?

Les bénéficiaires qui peuvent acheter leurs ordinateurs et smartphones, ils les achètent. Ceux qui ne peuvent pas les acheter, nous sollicitons des personnes, des structures qui nous en donne. L’ONG installe et configure les revues d’écran et assistants virtuels des ordinateurs des bénéficiaires.


Vous ne bénéficiez donc d’aucune subvention étatique?

Nous n’avons pas pour le moment de subvention de l’état. Les financements viennent des maigres cotisations des bénéficiaires, de quelques bénévoles et quelques sociétés qui rarement financent nos activités.


Cela nécessite donc des fonds, alors que beaucoup de personnes handicapées sont moins nanties?

Oui il faut de l’argent pour acheter ces ordinateurs qui sont coûteux. Je dirais aussi qu’il faut surtout une volonté politique et le problème de coût pourrait se résoudre. En effet, l’état, pour permettre aux personnes valides d’utiliser l’ordinateur, a mis en place, le « projet un citoyen un ordinateur une connexion internet »; de tels projets peuvent être mis en place pour les non voyants et malvoyants vue que l’ordinateur devient pour eux une solution à leur handicap. Des Sociétés peuvent être sollicitées par l’État de Côte D’Ivoire pour offrir des ordinateurs aux non voyants et malvoyants avec en contrepartie, des exonérations de taxes par exemple.

Les fournisseurs d’accès internet peuvent être sollicités par l’État pour faire des forfaits aux non voyants comme cela se fait ailleurs ; Et puis , n’est-ce pas à l’état de créer les conditions matériels pour scolariser, mettre au travail mieux pour épanouir ses non voyants et malvoyants… Je veux dire qu’il appartient d’abord à l’état de s’occuper de la formation des personnes aveugles avant de solliciter des structures en la matière pour appuyer l’État dans la prise en charge de la formation des aveugles.


Quels sont les modules que vous enseignez ?


La formation se fait en trois niveaux. Le niveau débutant, le niveau intermédiaire et le niveau avancé. Le niveau débutant a pour objectif de donner à l’apprenant, la base nécessaire pour accéder au niveau intermédiaire. Le niveau intermédiaire a pour objectif d’accéder au niveau avancé et le niveau avancé achève la formation.
Le passage d’un niveau à l’autre se fait seulement quand l’objectif d’un niveau est atteint. Avant l’entame des cours, une évaluation est faite pour identifier le niveau réel de l’apprenant. L’apprenant évolue à son rythme.
Entre les différents cours dispensés, l’auditeur peut solliciter de l’aide dans le cas d’un problème technique ou de l’incompréhension de l’exercice réalisé. Hanhimanti apporte donc une réponse parfaite à la problématique de chacun quelque soit son profil et s’adapte à son équipement.
Le principe d’utilisation classique de l’ordinateur et variantes a été entièrement repensé pour être simple et utilisable sans connaissance informatique préalable.


Vous avez parlé des niveaux débutant, intermédiaire et avancé dans la formation des personnes que vous prenez en charge. Qu’apprennent-t-il concrètement à chaque niveau?


Ils apprennent le bureau de Windows 10. Organisation du bureau. Renommer une icône du bureau. Créer un raccourci- clavier pour une application. Basculer entre les applications ouvertes.

La fenêtre de l’explorateur de fichiers et ses variantes: Ouvrir et Enregistrer sous… Se familiariser avec la fenêtre de l’explorateur de fichiers. Afficher les dossiers et fichiers en type Détails. Trois méthodes pour copier un fichier, un dossier dans un autre dossier. Les boites de dialogue ouvrir et Enregistrer. Utiliser un script pour la fenêtre de l’Explorateur. MAJ:09.02.2016. Utilisation des menus contextuels dans l’explorateur Windows. Ouvrir les menus contextuels. Exemples d’utilisation des menus contextuels. MAJ: 23.09.2015.Utilisation des boites de dialogue. Champs de formulaire et onglets. Quelques commandes pour les boites de dialogue. MAJ: 23.09.2015.Configuration de Windows 10.

Les deux affichages du Panneau de configuration. Désactiver le contrôle de compte utilisateur. Rendre l’affichage compatible avec Jaws. Faire afficher les icônes habituelles sur le bureau. Configurer l’explorateur de fichiers. Configurer la barre des tâches et la zone de notification. MAJ: 16.10.2018.La zone de notification.
Description de la zone de notification. Régler le volume du son par l’icône de la zone de notification. Retirer une clé USB en toute sécurité. MAJ: 16.10.2018. Créer des raccourcis.
Créer un raccourci vers un dossier ou un fichier. Créer une icône sur le bureau pour une application. MAJ: 25.11.2019. La commande « Envoyer vers ».

Utiliser les items existants du sous-menu « Envoyer vers ». Ajouter des items au sous-menu « Envoyer vers ». MAJ: 23.09.2015.La commande « Ouvrir avec ».
L’item « Ouvrir avec » dans l’explorateur de fichiers. Utilisation de la fenêtre « Ouvrir avec ». Exemple pratique: ouvrir les fichiers .jpg avec PhotoFiltre7. MAJ:  23.09.2015.Compresser et décompresser des fichiers avec Windows 10.
Compression de dossiers et des fichiers au format zip. Décompression d’un fichier zip. MAJ: 23.09.2015. Lancer une recherche dans Windows 10.

Recherche simple dans la fenêtre de l’explorateur. Recherche étendue dans
l »écran de recherche. Exemples de recherche. MAJ: 14.03.2019. La fenêtre « Paramètres »de Windows 10. La fenêtre du module Paramètres : rubriques et catégories. Présentation des différentes rubriques. Configurer la barre des tâches et la zone de notification. MAJ: 25.11.2019.Numériser des documents avec Windows 10.


La fenêtre du module Paramètres : rubriques et catégories. Présentation des différentes rubriques. Configurer la barre des tâches et la zone de notification. MAJ: 14.04.2019.Trucs et astuces pour Windows 10, série 1.
Ouvrir rapidement le dossier Roaming de vos paramètres personnels. Lancer automatiquement une application au démarrage de Windows 10. Épingler un dossier dans l’Accès rapide. Filtrer l’affichage des fichiers dans l’explorateur de fichiers. Réaliser une capture d’écran. Utiliser Windows Mail comme messagerie dans Windows 10. MAJ: 16.10.2018.Trucs et astuces pour Windows 10, série 2.

Utiliser Windows Defender comme antivirus. Utiliser Windows Update. La nouvelle fenêtre du gestionnaire des tâches. Activer le God Mode, pour accéder à des paramètres avancés. Activer le compte caché Administrateur, pour disposer de tous les droits. MAJ: 03.12.2019.Principales commandes pour Windows 10.
Commandes pour le bureau. Commandes pour l’explorateur de fichiers. Commandes pour les boites de dialogue. Commandes utilisées dans la plupart des applications. Quelques nouvelles commandes, non utilisées dans ces fiches.MAJ: 23.09.2015.

Ces modules sont aussi faits pour le système d’exploitation MacOS (Apple).

Et comment se déroulent-t-elles?

Pour les modules relatifs à “l’informatique sans les yeux’, Nous proposons une interventions de quatre heures par semaine, pendant cent heures, soit 25 séances réparties comme suit: dix séances soit quarante (40) heures pour le niveau débutant; dix séances soit quarante (40) heures pour le niveau intermédiaire; cinq (05) séances soit vingt (20) heures pour le niveau avancé. Nous avons formé cinquante-trois (53) personnes au total. Certains comme les étudiants utilisent l’ordinateur pour leurs études tandis que d’autres, utilisent l’ordinateur à des fins professionnels.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous faites face et comment parvenez vous à les surmonter?

Les difficultés auxquelles nous sommes confrontées sont l’indisponibilité d’ordinateurs et variantes, de connexion internet pour nos bénéficiaires. Les ordinateurs qui offrent les options d’accessibilité pertinentes pour les personnes aveugles et malvoyantes sont coûteuses ainsi que la connexion à internet. Pour surmonter ces difficultés, nous élaborons des projets que nous soumettons à des individus ainsi faisons des demandes d’aides à des structures avec l’espoir qu’ils répondront positivement un jour .

Quel bilan faites vous de vos activités depuis la créations de l’ONG à aujourd’hui?


Avec nos petits moyens, nous avons pu former des bénéficiaires; nous pouvons dire que nos objectifs sont en partie atteints.

Avez vous des projets à long terme?

Nos projets à long terme, sont de pouvoir réaliser les objectifs de notre ONG
qui sont:
Développer un service original de formation et d’accompagnement psychologique à distance sur Internet destiné à la personne handicapée de la vue;
Favoriser l’épanouissement de la personne handicapée de la vue dans son milieu social au moyen de l’informatique et ses variantes;
Appuyer la mise en œuvre de toute législation existante pour l’accessibilité de la personne handicapée de la vue aux technologies de l’information (T I C);
Pourvoir à l’équipement en informatique adaptée des personnes handicapées de la vue et des institutions œuvrant à leur promotion;
Créer une bibliothèque numérique pour remédier aux difficultés d’accès à la documentation des aveugles et malvoyants;
Faciliter l’adaptation des aveugles et malvoyants à leur état de handicapé de la vue et l’adaptation de leur entourage à leur état de déficient visuel;

Avez-vous quelque chose à ajouter pour clore l’entretien ?

Oui. C’est de demander à tous ceux qui peuvent nous aider de nous donner des ordinateurs de préférences portables, de nous permettre d’accéder à l’internet pour nous permettre de nous « affranchir du sort de la cécité ».

Interview réalisée par Marina Kouakou

1 Commentaire

  • par Kouakou N’gbra Guillaume Charbel
    Publié octobre 12, 2021 1:51 0Likes

    Merci Madame d’être la voix des aveugles et malvoyants de la Côte D’ivoire

Ajoutez votre commentaire