Que pensez-vous du retour de la dictée?

 

 

VoixVoie De Femme a réalisé un micro-trottoir dans les rues d’Abidjan sur le retour de la dictée dans le programme scolaire.
Nadou Ange, Commercial « nos enfants ont beaucoup de lacunes »

Les enfants n’arrivent pas à écrire une phrase correcte. Et lorsqu’un parent demande des explications aux enseignants, ils répondent que le ministère a suggéré de ne plus tenir compte de la dictée. Selon eux, c’est l’idée qui compte. Même si l’enfant écrit avec des fautes il faut le laisser passer en classe supérieur. Aujourd’hui, nous constatons que les enfants ont beaucoup de lacunes. C’est vraiment une bonne idée que la dictée fasse son retour. À notre époque, il y avait la dictée. Je peux dire que cela nous a beaucoup aidé. Ça permettra d’évaluer le niveau des enfants en matière de compréhension. Parce que la dictée est vocale, lorsque l’enseignant lit cela permet à l’élève d’écouter le son, de les enregistrer et d’écrire la bonne forme des mots. J’ai connu un élève qui a écrit les « histoires » avec  »e n t » donc avec ce genre de faute je crois qu’avec le retour de la dictée le niveau des enfants s’améliorera.

 

Jeans Baptiste, élève en classe de 2nd « j’approuve l’idée de la venue de la dictée »

En tant qu’élève la dictée nous arrange. Ça nous permet de comprendre les mots, de savoir les écrits. C’est du français donc elle nous permet de mieux s’exprimer en français. Je suis content de cette nouvelle. Ces élèves qui disent être contre la venue de la dictée sont vraiment des paresseux ou ils ne connaissent pas réellement son importance.

 

 

Naffo Gohi, élève en classe de 5ème, « La dictée enrichit notre vocabulaire »

Je suis pour la venue de la dictée. Non seulement cela nous apprend à connaître les mots, à enrichir notre vocabulaire, mais aussi à obtenir de bonnes notes à l’école. Il est vrai que certains élèves ne seront pas d’accord avec le retour de la dictée. Moi personnellement, je suis content. Le niveau des élèves changera.

 

Ahbo Christ, élève en classe de 4éme « La dictée en plus d’être une matière facile, elle nous apprend à écrire correctement. »

La dictée nous instruire et surtout ça nous permet de rectifier nos différentes erreurs. Si nous ne nous exerçons pas à écrire ou lire, lorsque nous deviendrons des chefs d’entreprise, nous serons amenés à rédiger des lettres, des documents et ce sera humiliant qu’un chef n’arrive pas à rédiger correctement une lettre. La dictée va nous remettre au travail et en plus c’est une matière facile. Il faut dire que nous les élèves d’aujourd’hui nous avons du mal avec les mots et la dictée peut remédier à cela.

 

Stessi Christtou, élève en classe de CM2 « La dictée est plus difficile mais nécessaire »

La dictée que nous faisons, on nous donne un petit texte qui contient des fautes que l’enseignant souligne et c’est à nous de les rectifier. C’était moins facile. Mais la dictée qui a fait son retour est encore plus difficile pour nous les élèves. C’est une bonne chose ça nous permettra de relever notre niveau. Maintenant il aura la dictée dans les examens ça ne sera pas facile, mais ça poussera les élèves à étudier.

 
Chris Latifh, élève en classe de 5éme « La dictée nous permettra de connaître plusieurs mots »

C’est bénéfique pour nous, aujourd’hui nous ne savons pas écrire, ni lire. Quand nous écrivons les mots on ne sait pas s’il faut mettre ‘’’ le ou la’’. J’ai connu un voisin qui écrit « le boisson ». Je pense que la dictée va vraiment nous aider à connaître l’orthographe des différents mots.
 

Paulin Kouakou, économiste statisticien « Le niveau actuel des élèves est dû au retrait de la dictée »

J’ai des enfants dans une école. Et dans cette école, lorsque l’élève a la moyenne de classe mais n’a pas un bon niveau en lecture ainsi qu’en écriture, cet élève n’est pas admis à passer en classe supérieur. Il est important qu’il ait le retour de la dictée pour qu’au niveau national on ait des enfants avec un bon niveau en lecture et en écriture. Je pense Le niveau scolaire actuel des élèves a fortement baissé. Le retrait de la dictée, en son temps y a certainement contribué.

 

Mme Tapé Netro Marie, éducateur de l’école « la dictée faire ressortir la personnalité de l’élève »

Restaurer la dictée c’est une bonne idée. Il faudrait que les mesures répressives de la dictée soient revues. La dictée en elle-même est révélatrice d’un certain dispositif cognitif, mental, qui fait sortir la personnalité de l’individu. Au niveau de la dictée il y a des facteurs qui sous-entend dans l’apprentissage qui fait réussir la dictée. Il y a déjà la compréhension de ce qu’on écrit, d’autant qu’il y a les homonymes parfaits, des homophones qui créent des confusions dont les règles vont venir établir la véritable identité du mot. C’est tous ses compétences qui s’élimine avec le fait que la dictée n’existe plus. Ce qui faut retenir, c’est d’analyser au cas par cas les causes de l’échec scolaire au niveau de la dictée. Parce qu’il y a des enfants qui sont dysleptiques et en ce moment ils deviennent dysorthographiques. Tout cela doit être pris en compte par l’enseignant qui doit analyser les fautes mais aussi les causes des fautes.   Il faut dire qu’à l’époque il avait une répression qui était parfois brutale, violent et puisque cela entraînait une certaine confusion autant supprimer la dictée. Mais elle reste une excellente idée la valeur cognitive que cela apporte aux enfants est vraiment important pour qu’on puisse l’éliminer complètement. Dans notre école « la petite école internationale », nous avons toujours continué de faire la dictée, il y a trop de valeur que la dictée renferme donc nous avons continué à l’exercer. 
 
Mamdou Sanogo

 

 

 

 

     

 

 

Vous aimerez aussi :

Ajoutez votre commentaire