Climat: Attention à la une montée de chaleur

La Sodexam annonce une vague de chaleur sur la Côte d’Ivoire et en donne les raisons.

La Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique en Côte d’Ivoire (Sodexam) donne une alerte.  En fait, la Sodexam est revenu sur l’alerte donnée en octobre 2023 sur le phénomène El Nino. La Sodexam informe que les impacts du phénomène El Nino vont s’étendre au mois de mars 2024. Les conséquences du phénomènes El Nino sont nombreuses. Des déficits pluviométriques prononcés ; des vagues de chaleur ; des feux de brousses non contrôlés pendant la saison sèche ; l’amenuisement des ressources en eau.

La Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique en Côte d’Ivoire estime que le mois de mars sera particulièrement chaud. « La chaleur s’installe progressivement et va atteindre des piques dans le mois de mars. Sachez que le phénomène El Nino a un impact sur le climat. Il peut être à l’origine de beaucoup de pluie comme il peut être à l’origine de déficit de pluie. Dans notre cas actuellement, la chaleur va s’installer. C’est le lien entre le phénomène et ses conséquences », déclarait Daouda Konaté, directeur général de la météo. C’était le jeudi 22 février au cours de l’émission « La télé d’ici » sur NCI.

Ph: RD

« Généralement, sans l’impact du phénomène El Nino, le mois de mars est le plus chaud en Côte d’Ivoire. En moyen on oscille en 30 et 35° en mars mais avec le phénomène de El Nino on peut aller jusqu’à 37 ou 38° » a averti le Dg de la météo.

La Sodexam, dans son communiqué, avertit et annonce une période d’inconfort qui peut entrainer de la déshydratation, de l’hyperthermie et des coups de chaleur pour les personnes sensibles. Celles qui souffrent de maladies de peaux, les enfants et les personnes âgées. Par conséquent, elle conseille de ne pas trop s’exposer à l’air ambiant ; de s’hydrater convenablement ; de protéger les personnes vulnérables (personnes âgées, enfants) et de suivre régulièrement les informations météorologiques quotidiennes.

Daouda Konaté informe sur le phénomène El Nino. « Le phénomène El Nino a commencé en 2023 et a eu son impact en 2024. Normalement les impacts du phénomène vont s’arrêter en 2024. Nous surveillons son l’évolution jusqu’en 2025 en collaboration avec les instances internationales. Pour l’instant on n’a pas d’indicateur sur 2025 », enseigne le directeur général de la météo.

Silué F.

Ajoutez votre commentaire